Recherche, Extration et Exploitation Minière de coltan


EXTRACTION, TRANSFORMATION et INFRASTRUCTURES du SITE GENERALITES

Situés dans un rayon de 25 km du village d’Issia, 20 dépôts de coltan ou concessions dont 2 ont été entièrement explorés et excavés suffisamment pour confirmer l’existence de ressources conformes à une justification d’une exploitation semi industrielle selon les rapports géologiques émis par Monsieur Mathias Seka . Quatre dépôts ont été examinés et retenus pour l'étude de faisabilité, qui font preuve d'une vie du projet d'au moins 20 ans. L’exploitation minière consistera en des opérations de petites mines à ciel ouvert. Pour démarrer au moins deux fosses sont prévues d’être exploités simultanément afin d'atteindre les exigences d’un mélange à teneur uniforme ainsi que pour la qualité du minerai. La Direction du projet prévoit une exploitation conventionnelle par excavatrices sur chenilles et chargement par godets sur camions de capacité entre 5 à 7 tonnes métriques, en raison de la polyvalence et la mobilité de ces machines. L'équipement pourra se déplacé facilement à différents points de la fosse, si nécessaire pour satisfaire aux exigences d’une teneur uniforme.

Le coefficient de mélange devrait être idéalement de 1:1 et la récupération de poids attendue est estimée à plus de 90 % de l'usine de concentration . Selon la Direction, le taux quotidien de l'exploitation minière sera de 500 tonnes métrique par quart de travail. L'exploitation minière devra être effectuée par contrainte des bancs de 4 m de haut selon un angle de repos des sols de 50 degrés. La plus grande partie du minerai n'exigera pas de forage et de dynamitage, éliminant ainsi le bruit, les vibrations et l’épandage d’eau contaminée. Les dépôts de coltan visés pour une première exploitation sont situés sur deux aires séparés tel qu’indiqué sur le plan. Les premières années de fonctionnement devraient être menées dans les zones 1 et 2, appelées la zone BRI COLTAN ou se trouve l’essentiel des ressources. L'usine de transformation et autres installations seront construites en permanence pour la région.

Le traitement

Le programme d'essais a débuté au laboratoire de COREM au Canada depuis 2013. L'objectif était d'élaborer un diagramme de processus optimal permettant d'atteindre les qualités requises pour le produit à des taux acceptables de récupération. Les essais ont été réalisés avec des échantillons de surface en vrac de 150 dépôts sélectionnés, qui ont été prélevés dans des tranchées et puits excavées manuellement. Ces dépôts ont été choisis sur la base du plan de mine afin d'assurer la représentativité des échantillons recueillis. Ces échantillons représentent tous les types de minerai : Coltan, gravier pegmatite, cassitérite, bérylle et gravier latéritique. Les tests visaient à déterminer leurs caractéristiques métallurgiques individuelles. Au total, 10 kilos d'échantillons en vrac ont été obtenues pour fin de test.

Un programme de test détaillé a été conçu pour évaluer les caractéristiques chimiques, physiques et métallurgiques de différents types de minerai, ainsi qu'à des endroits différents, pour qu'un programme de fusion puisse être développé afin d'assurer l’optimisation de la transformation. Les résultats du test ont été utilisés pour sélectionner et concevoir des équipements de processus approprié pour mise à niveau du minerai aux spécifications requises. Des quantités suffisantes de produits ont été traitées, utilisant un schéma sélectionné en options, pour fin d’évaluation métallurgique par le client.

Les essais ont été réalisés dans différents laboratoires indépendants, mais aussi les installations exploitées par les fournisseurs de matériel/technologie. Il n'a pas beaucoup de tests antérieurs pour mettre à niveau les divers types de minerais semblables au Canada, et les caractéristiques de libération des minerais ne sont pas bien documentés. La Direction a entrepris un programme de test très complet pour développer une compréhension de base du comportement du minerai au cours du traitement et à choisir l'équipement pour valorisation et améliorer efficacement le traitement des minerai correspondant aux qualités du produit désiré. Des efforts de collaboration entre la Direction, les laboratoires et les fournisseurs ont entraîné un processus avec faibles coûts d'exploitation et d’une reprise de produit supérieure à 90 %.